Menu
LANGUE

Origine du papier gommé et un tour visuel

Origine du papier gommé et un tour visuel

26/Ene/2021

Papier et adhésif naturel 

Papier et adhésive naturel -à base de fécule de pomme de terre-: la trajectoire historique des deux composants du papier gommé d’aujourd’hui est bien connue dans l’histoire de l’humanité. Ils n’est pas difficile de le suivre à ce jour.

D’une part, l’origine du papier se remonte à la Chine au IIe siècle av. J.C., et sa première utilisation était déjà d’envolepper des objets préciueux, même si presque aussitôt il servait également à écrire dessus. Au fil des siècles, il s’est répandu á Travers l’Asie centrale, l’Asie mineure et l’Afrique du Nord, jusqu’à atteindre l’Europe par le sud et la côte orientale de la péninsule ibérique, aux XIe et XIIe siècles avec la fondtation d’ateliers à Cordoue et Xátiva. Elle poursuit son expansion vers la France et l’Allemagne et, par les routes comerciales, vers l’Anglaterre à la fin du XVe siécle, et au XVIe vers l’Amerique et le reste du monde.

En ce qui concerne les premiers adhésifs, on sait que les Néandertaliens utilisaient déjà de la sève, des résines et de gommes de différents arbres il y a plus de 50.000 ans. Dans les peintures rupestres comme Altamira ou Lascaux, les humains ont déjà mélangé des pigments avec des colles naturelles et c’est précisément la raison pour laquelle ils ont survécu à ce jour. Des pots de plus de 4000 ans ont été retrouvés réparés avec ces substances. Avant 3000 avant JC, les Égyptiens utilisaient différents types de colles pour les incrustations, les sols et les murs. Il existe des recettes avec plus de 2000 ans pour la préparation de la queue de poisson; les Grecs et les Romains utilisaient des blancs d’oeufs, du sang, des os, de la peau ou des goudrons et de la cire d’abeille comme adhésifs. Mais ce n’est qu’à la Révolution industrielle, notamment en Grande-Bretagne, en 1750, que le premier brevet de colle apparaît et, à cette époque, la première usine dédiée exclusivement à la production d’adhésifs est ouvert en Hollande.

À ce stade, il n’est pas facile de savoir qui, quand et pourquoi il lui est venu à l’esprit d’associer le papier et la gomme naturel aux multiples usages que nous connaissons aujourd’hui.

Edison, les frères Lumière et le papier gommé

Nous savons que dès 1845, le dr. Horace Day, à des fins sanitaires, a utilisé des bandes de tissu imprégnées d'adhésif qui, améliorées au fil des ans, ont donné naissance à notre pansement actuel. Cependant, il n’y a pas de données concrètes sur les origines en tant qu’invention du papier gommé. La légende du secteur dit que Thomas Alva Edison lui-même a été le premier à coller une bande de papier pour sceller. En parcourant ses 2332 brevets dans le monde, nous avons trouvé du papier chimique à usage télégraphique et du papier ciré pour les bonbons. Edison a entrepris l’analyse de plus de 17000 espéces végétales à la recherche de possibilités de productions de la gomme synthétique. Mais si, en effect, le “sorcier de Menlo Park” était le “père” du papier gommé d’aujourd’hui, c’est quelque chose qui ne peut être prouvé, car le brevet n’a pas été enregistré.

En regardant un peu plus loin, on constate que les frères Lumière ont utilisé des bandes de ruban de papier gommé pour sceller leur plaque autochrome pour la photographie couleur. C'est ce qu'indique son brevet, de 1903, qui succéda dans le temps à celui du kinétoscope d'Edison, de 1897. Cela nous amène à supposer que le papier gommé existait déjà, peut-être avec des usages courants.

Mystérieusement, et en suivant une autre piste, nous avons trouvé une nouvelle à la page 29 du New York Times du 17 janvier 1957 avec le titre: J. Donald M'Laurin dies; invented gummed paper tape for sealing packages. Et dans la liste d’enregistrement des brevets du Journal officiel de l’Office des brevets des États-Unis, volumen 592, la McLaurin-Jone avait renouvelé le brevet pour le ruban de papier gommé le 7 décembre 1946…

Un voyage visuel à travers l’histoire du papier gommé

Une fois ces données trouvées, il existe de nombreuses inconnues concernant les débuts du papier gommé. Ce que nous pouvons faire, c’est nous rappeler que pendant les guerres mondiales, le papier gommé servait à proteger les gens des vitres qui se sont brisées lors des bombardements. Le papier gommé était distribué en rouleaux autor des maisons et disposé en motifs pour renforcer l’interieur des fenêtres.

       

Les vitrines parisiennes se disputaient l’utilisation plus artistique du ruban de papier gommé, qu’ils appelaient ‘bande anti-bombardement’.

 

Un petit tour visuel avant l’âge des plastiques, pour savoir comment était le papier gommé au cours du siècle dernier, et comment il  y a toujours été utilisée pour faire image de marque… Un papier gommé ‘vintage’ qui nous transporte dans d’autres temps.

              

Quelques vieux applicateurs de papier gommé:

                        

Et des distributeurs brevetés par Engomadora La Madrileña et IBERGUM S.A. dans les premières années 1970 et 1980.

             

Du passé, le papier gommé conserve toute son efficacité jusqu’à aujourd’hui, et c’est aussi l’avenir: dans l’industrie, on dit souvent que le papier gommé est éternel...

 

Sources:

 

Partagez-le:   Facebook   Google+   Twitter

Ibergum, leaders en papier gommé

Powered by Atracción Web

 

 

Cerrar

 

 

Aceptar      Cancelar